Choisir son système d’alarme résidentiel

Lors du choix d’un système d'alarme résidentiel, la première chose que vous devez faire est de déterminer comment vous voulez que votre maison, votre famille et vos biens personnels soient protégés. La plupart des gens ont tendance à penser immédiatement aux protections contre les incendies ou le vol. Mais il y a d’autres menaces à examiner, et heureusement, d’autres options de sécurité sont disponibles. Par exemple, si vous avez des parents âgés, de jeunes enfants qui seront à la maison plus tôt que vous ou votre conjoint ou conjointe, vous voudrez probablement que votre système soit configuré pour vous alerter ainsi que les autorités compétentes dans le cas d’une urgence médicale.

Avant de communiquer avec un fournisseur de services de sécurité ou de sélectionner les modules pour la configuration de votre propre système de sécurité, prenez le temps de penser à votre maison, à vos biens et à la façon dont les bâtiments et les secteurs avoisinants peuvent être accessibles à une personne mal intentionnée. Il a été dit à plusieurs reprises : « Lorsque vous souhaitez dissuader un voleur, vous devez d’abord apprendre à penser comme un voleur. » Regardez votre propriété et votre maison avec un nouveau regard et réfléchissez à la manière que vous prendriez pour y entrer si vous n’aviez rien à perdre. Ainsi vous saurez quelles mesures prendre pour protéger votre maison et votre famille d’un vrai voleur.

Examinez les endroits tels que l’atelier, le garage ou les zones souvent fréquentées qui pourraient présenter un risque d’incendie ou d’autres menaces en raison de la nature des éléments entreposés dans ces endroits. Regardez attentivement votre environnement naturel, les arbres avec des branches basses près des fenêtres, les porches, les balcons. Ces environnements pourraient être sécurisés pour limiter l’accès aux étages supérieurs. Les vitres et serrures des portes peuvent être mises à jour. Vous pouvez aussi installer des serrures à pêne dormant sur chaque porte extérieure. Installer ou réparer la clôture le long de vos lignes de propriété peut être un autre moyen efficace de protéger votre résidence.

Après avoir pris toutes les précautions que vous pouvez imaginer, il est temps de choisir les différentes composantes de votre système d'alarme idéal. Les caméras vidéo, les détecteurs de mouvements extérieurs, les détecteurs de mouvements intérieurs, les capteurs sur les portes et fenêtres qui vous indiquent quand elles s’ouvrent, les détecteurs de fumée et de chaleur/feu, les détecteurs de monoxyde de carbone pour valider le niveau de monoxyde dans la maison, les détecteurs de hautes fréquences pour les bris de verre sont toutes des composantes possibles pour votre système d'alarme résidentielle. Il y a aussi le « bouton panique » à considérer (celui-ci est habituellement situé sur le panneau principal ou à des endroits stratégiques dans la maison), qui vous permet de communiquer avec le service des incendies, le service de police local ou des services ambulanciers au simple toucher du bouton.

La dernière étape est de décider si vous allez relier ou non votre système d’alarme à une centrale homologuée ULC. Si vous choisissez de faire le suivi vous-même, votre niveau de sécurité est entièrement géré par vous. Avec un service de surveillance d’un tiers, il y a quelqu’un qui surveille en permanence vos biens, peu importe si vous êtes à la maison ou à l’extérieur. Ce service permet par la même occasion d’envoyer directement les autorités compétentes en cas de problème ou pour protéger vos biens.

Article tiré de : Messaggiamo.com